AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 II)¤ L'aide au RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naoru
· Electronic Performer ·
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 30
Date d'inscription : 31/05/2006

Curriculum Vitae
Métier: /
Rang: /

MessageSujet: II)¤ L'aide au RP   2008-11-02, 19:48

IV) Aide à l’écriture d’un message RP.

Voilà, vous y êtes, inscrits, prêts à tout pour vous faire plaisir dans ce loisir qu'est l'écriture.
Néanmoins, quelques petits rappels ne font jamais de mal, et nous sommes tout particulièrement là pour vous guider sur la longue voie du Role Play écrit sur forum.

Comment écrire un post ?

Tout premièrement, le titre du sujet. Oui, ça parait bête, hein ? Mais c’est important.
Trouvez un titre en rapport avec ce que vous écrivez, et essayez de le rendre attrayant.

Après cette étape, qui vient généralement à la fin, le post, en lui-même.

Bonne chance, et, suivez bien les mots qui vont suivre…

Comment faire un bon message RP, comment faire un bon RP, tout simplement ?

Plusieurs points :

1. La description.
2. L’action.
3. La conversation.

La description.

Point particulier d’un message RP, la description est particulièrement utile au lecteur, puisqu’elle permet de situer l’action, de donner une idée du temps qu’il fait, de l’ambiance, de l’heure qu’il est, etc.
Tout l’art de rédiger une description se situe dans sa longueur. Une description trop courte laisserait le lecteur sur sa faim. Une description trop longue l’ennuierait. Il faudrait donc, idéalement, se situer dans un entre deux.

L’action.

Centre du message RP, l’action est destinée à captiver le lecteur. Elle mettra souvent en scène votre personnage, et nous permettra donc d’observer son caractère, ainsi que ses capacités.

Quand elle prend la forme d’un combat, elle devient très difficile à décrire. En effet, on pourrait penser que c’est aisé. Mais n’oublions pas que l’on doit faire en sorte de faire visualiser la scène. Ainsi, si l’on ne maîtrise pas un vocabulaire précis, dans un domaine précis, il est difficile de donner l’image d’un combat que l’on se fait. Plus clairement : évitez de faire durer un combat, faîtes le bref, et clair. Laissez une marge d’imagination au lecteur, au pire, il s’imaginera lui-même les détails du combat.

L’action peut aussi prendre forme au niveau de votre personnage seul. Mouvements de sourcils, tics, ils peuvent paraître une partie de la description, mais en fait, il s’agit de l’action. Quand un autre personnage bouge, ou fait quoi que ce soit, il s’agit d’une description, car vous l’observez. S’il s’agit de votre personnage, cela devient de l’action, alors, n’hésitez pas à lui donner une importance. Si votre personnage à une manie, faîtes nous le voir.

Quand l’action se trouve sous une autre forme, comme un vol, une fuite, etc.
Autorisez vous les détails. Faîtes nous sentir ce que ressent votre personnage, que ce soit à la troisième, ou à la première personne. Oui, on ne l’a pas évoqué, mais vous pouvez très bien jongler entre la première personne et la troisième (tentez néanmoins d’être clairs). Si vous pensez que l’on comprendra plus ce que ressent votre personnage si c’est lui-même qui l’explique, et bien soit, faîtes nous voir la scène de son point de vue.
Faîtes nous sentir l’appréhension avant un vol, ou l’habitude, au contraire.
Dans une fuite, par exemple, faîtes nous ressentir l’angoisse, alors que votre personnage parcoure les ruelles, avant de tomber dans un malheureux cul-de-sac. A cet instant, prenez garde à ses pensées...

Ce qui nous mène à notre dernière section : La conversation.

Qu’elle soit interne, externe, seul, ou à plusieurs, la conversation est essentielle à la vie d’un post, essentielle à décrire un personnage.

Dans le cas ci-dessus, votre personnage tombe dans un cul-de-sac. Focalisez vous sur ses pensées, ce qu’il ressent, une profonde défaite, ou au contraire, la satisfaction d’avoir attiré ses proies dans un endroit calme.

Dans les rares cas de schizophrénie, n’hésitez pas à vous tourner vers le passionnant dialogue intérieur. Cela peut être une occasion de nous en faire savoir sur votre personnage, ou même, pourquoi pas, de faire rire le lecteur un bon coup.

Dans les cas de dialogue avec un autre joueur, tentez de le surprendre quelque peu, histoire de rendre le rp plus attrayant. Vous êtes même autorisé à le/la draguer, ce n’est pas prohibé, et ça pourrait être assez inhabituel, de mettre votre personnage dans une telle situation.
Vous pouvez tout aussi tenter de manipuler l’autre joueur. Si c’est le cas, n’oubliez surtout par les pensées de votre personnage, faîtes nous suivre l’avancement de son plan.

Enfin, si jamais vous commencez le post, n’oubliez pas de faire une introduction, qui donnera envie au lecteur de devenir participant.
Et, si vous le finissez, n’oubliez pas une conclusion, qui achèvera votre sujet dans un élan de magnificence.

Voilà, c’en est tout,
Bonne chance !




Cordialement, l’équipe administrative.


(ce message se trouve aussi dans l’Aide à la présentation, dans la section Présentation)

_________________

I'm the fury in your head;
I'm the fury in your bed.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
II)¤ L'aide au RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Règles sur le RPG' & Contexte-
Sauter vers: