AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asmah -- encore une fois !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asmah
*Admin Fantaisiste*
avatar

Nombre de messages : 1068
Age : 28
Localisation : Dans un champ de pâquerettes
Camp : c'est un concept qui Nous échappe
Métier : Queen Of Fantasy
Date d'inscription : 07/06/2007

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang: maîtresse

MessageSujet: Asmah -- encore une fois !   2008-12-13, 07:17

A jour, encore et toujours...


¤ Identité du personnage ¤

Nom :
Menkaar, mais elle l'a oublié depuis longtemps, n'ayant pas le même sens des priorités que la plupart des gens.

Prénom :
Asmah. "Ecoute" dans une langue de l'autre monde.

"Je ne veux pas que tu entende, je veux que tu écoute" était une des phrases préférées de sa mère.

Age :
22 ans, même si elle a l'impression d'être plus vieille et plus sage que tout le monde.

Le temps ne s'est il pas arrêté en même temps que son coeur?

Sexe :
Féminin, avec un goût prononcé pour l'autre sexe.

Peut-on croquer la vie comme on croque un homme?

Métier :
Maître Marchombre et Maîtresse de la Fantaisie. Reine des Pâquerettes. Alchimiste à ses heures, Responsable des bagarres de tavernes les plus légendaires de Gwendalavir.


Peut être tout simplement Fantasque...

¤ Structure du personnage ¤

Physique :
Le regard que l'on porte d'abord sur Asmah est, la plupart du temps, surpris et incrédule. Si elle est belle, incroyablement belle, elle est loin de la beauté féminine habituelle. C'est un terrifiant attrait qui se dégage de la Maîtresse de la Fantaisie.
Sa peau est mate, dorée, hâlée par la vie au grand air ; Contrastant étonnament avec ses cheveux et ses yeux d'argent. Ces cheveux-là même qui descendent jusqu'à sa taille, raides et brillants, encadrant son visage ovale.
Ses yeux, surprenant d'abord par leur couleur, le sont encore plus par le regard moqueur qu'ils renvoient. Cerclés de noir, et agrémentés d'une petite étoile, également sombre mais de couleur changeante, au coin des cils droits, ils ont tendance à mettre mal à l'aise quiconque les fixe trop longuement.
De plus, Asmah a de longues oreilles pointues, effilées à la façon des faëls, sans avoir une goutte de leur sang dans ses veines; Ainsi que... Des crocs.
Les canines pointues de la demoiselle ne peuvent tromper : D'un coup d'oeil, on voit la bestialité qui s'en dégage, montrant à quel point Asmah est décalée de la réalité et inhumaine dans sa façon de penser.
Aussi! La jeune femme porte une sacoche à sa hanche, de laquelle elle sort des pâquerettes qui semblent toujours fraîchement cueillies, et pour des occasions multiples. Le fait que personne ne l'ait jamais vue remplir cette sacoche est, de tous les mystères qui l'entourent, son favori.
Autre signe particulier, le collier de la belle marchombre et son pendentif. Une chaîne d'argent est accrochée à son cou, à laquelle pend une une petite fée du même métal, ailée et tenant contre elle une boule d'ambre. C'est le seul bijou qu'elle porte, avec une chaînette -probablement un bout de l'autre- qui lui enserre la cheville gauche.
Le corps d'Asmah, lui, est remarquablement bien fait. Ses seins fermes et de bonne taille, sa taille fine et ses fesses rebondies attirent les regards, assortis à une ossature mince et musclée. Souple, adepte des mouvements fluides, la Maîtresse de la Fantaisie se déplace d'une démarche légèrement chaloupée, qui rappelle celui des marins compensant -même sur la terre ferme- un roulis de navire. Elle n'en est pas moins déterminée, et inspire le respect et la crainte devant si peu d'humanité.
Pour finir, Asmah n'a pas de vêtements définis, si ce n'est qu'elle aime particulièrement porter des chemises d'hommes à manches longues et bouffantes, comme en portent les corsaires d'un autre monde ; Des bottes, gants et chapeaux à large bord ; Et des pantalons moulants, confortables et le moins salissants possibles.
Non, vraiment, Asmah est quelqu'un d'étrange.


Facultatifs :



Philosophie de la vie :
"La constance n'est bonne que pour les ridicules"

"Ce que je fais là? Je ne sais pas. Je voulais juste marcher tout droit"

"Oops"




Thème Musical :

Stairway to Heaven - Led Zeppelin
[Asmah]

Wish you were here - Pink Floyd
[Ërlam]

The egg and I - BO cowboy Bebop
Elm - BO cowboy Bebop
Sister Moonshine - Supertramp
A horse with no name - America
Inni den grotte - TrollFest
Havamal - Falkenbach
[le chanteur a la voix d'Ërlam]



"J'ai demandé à la Lune... Et la Lune s'est moqué de moi"


Compétences :
Asmah se bat remarquablement bien avec un sabre, même si elle est également excellente avec un katana. Quelques couteaux de lancer sont dissimulés sur sa tenue, bien qu'elle ne s'en serve que rarement, preuve de sa flemme de les réempoisonner après utilisation.
Empoisonner, oui. Asmah est alchimiste et des potions des plus étranges sont accrochées à sa ceinture.
L'arc, ce n'est pas pour notre demoiselle, même si elle ne s'en sort pas si mal avec ; Elle préfère "voir le sang gicler" parceque "c'est plus marrant".
Pour finir, si Asmah adore faire des acrobaties, son goût pour la boisson et les hommes la met souvent dans des situations plus que douteuses.
Sa fascination pour la magie élémentaire -peut être dûe à son manque total de don pour le dessin- l'a poussée à se porter volontaire pour des expériences d'un certain Ërlam, dont l'histoire est relatée en même temps que la sienne.
La jeune femme est également la seule maîtresse marchombre à ne pas avoir de greffe, s'étant formellement opposée à ce qu'elle appelait de la "chirurgie esthétique inutile". Ce qu'elle n'avouera jamais, c'est qu'elle a une peur bleue des aiguilles et qu'il fallait la piquer avec l'une d'elles pour l'anesthésier.
C'est, d'ailleurs, la seule chose qui la protège sûrement des drogues dures de l'autre monde.




[ Ërlam, comment peux tu te permettre de commenter ma fiche?
Je le fais en blanc, de quoi tu te plains? Personne ne lira ça.
J'ai la désagréable impression que tu en sais plus que moi sur ma propre personne, ça me décourage, tu sais?
Mais je suis là pour ça, voyons.
Eh, j'ai un copyright sur ce sourire-là!
]


Dernière édition par Asmah le 2009-02-01, 04:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmah
*Admin Fantaisiste*
avatar

Nombre de messages : 1068
Age : 28
Localisation : Dans un champ de pâquerettes
Camp : c'est un concept qui Nous échappe
Métier : Queen Of Fantasy
Date d'inscription : 07/06/2007

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang: maîtresse

MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   2008-12-13, 13:28

Histoire :
Asmah est la fille d'Amn Menkaar et de Corona Mlimeig, deux personnes dont la nature -et la rencontre- ne sont pas encore découvertes.
Amn est un capitaine, pirate de renom, connu pour ses actions d'éclat et ses capacités hors du commun quand il s'agit de gérer des troupes marines; mais aussi pour la légende -fondée- qui dit que, chaque soir, il salue la lune.
Corona, elle, est une vagabonde, qui a sûrement transmis sa passion pour l'alcool à sa fille. Très belle, avec un caractère plus qu'éxecrable, elle alla à la nage sur le bateau d'Amn, seule, dans le but de le tuer car sa réputation lui plaisait. Leur rencontre ne s'est pas finie de la façon dont elle le prévoyait, et ils vécurent ensemble deux semaines, le temps d'une escale, avant qu'Amn ne reparte pour ne jamais la revoir. La jolie rousse se savait enceinte, mais ne révéla jamais à sa fille l'identité de son père, disant "que c'était beaucoup plus amusant qu'elle le retrouve d'elle-même".
Elle ne vivait que pour les défis, et sa fascination pour l'autre monde étant bien connue de ceux qui la fréquentaient; C'est d'ailleurs parcequ'elle rencontra un de ses habitants, un arabe, qu'elle appela Asmah ainsi, "Ecoute" dans cette langue qui lui plut immédiatement.
Asmah naquit donc dans les archipels Alines, ne se demandant pas un seul instant pourquoi elle n'avait qu'une mère, et pas de père; Il lui semblait tout à fait probable que sa mère l'ait créée toute seule.
Sa mère vaquant à ses occupations louches, l'embarquant quelques fois dans ses voyages -qui se finissaient souvent mal- elle se promenait la plupart du temps seule, développant sa vision du monde plus qu'étrange.
Puis, un jour, des alchimistes remarquèrent la fille de Corona, qui pratiquait elle-même cette science. Ils décidèrent que l'enfant -qui avait alors 9 ans- était parfaite pour le rôle dont ils cherchaient le meilleur acteur possible.
Amn avait rencontré, au gré de ses voyages, une femme, la toute première Maîtresse de la Fantaisie. Celle-ci avait un fils, de deux ans plus vieux qu'Asmah, sans la connaître toutefois. Quand elle mourut, alors que l'enfant avait onze ans, elle le confia aux alchimistes qui remarquèrent alors Asmah.
Le fils de la Maîtresse de la Fantaisie s'appelait Ërlam.
Cet enfant avait une partie de son esprit complètement intenable, responsable de grandes crises de colères, dans lesquelles il tuait aveuglément tous ceux se trouvant sur son passage. La seule personne arrivant à contenir ces accès de haine était sa mère.
Aussi, à sa mort, l'enfant ayant un potentiel plus qu'inquiétant, il fallait trouver un moyen de calmer ses colères.
Et ils trouvèrent!
Ayant une dette envers la mère, ils décidèrent de transvaser cette partie de l'esprit d'Ërlam en Asmah, à la volonté assez forte pour contenir cette haine. Le seul effet secondaire serait qu'elle serait parfaitement schizophrène.
Ils moururent après avoir effectué le transfert, s'étant assurés que les deux enfants n'auraient pas souvenir de l'expérience -car ç'en était une, l'oeuvre n'ayant jamais été testée auparavant- et laissèrent Ërlam aux soins de la guilde des marchombres.
Asmah, elle, choisit d'elle même (sûrement un vestige de sa mémoire) de se nommer Maîtresse de la Fantaisie, sans savoir qu'elle en était l'héritière légitime.
Puis, à 10 ans, sa mère disparut.
Asmah ne sut jamais qu'elle avait réalisé son rêve, aller vivre dans cet autre monde, en Arabie.
Peu importait. Asmah s'en accomoda facilement, et décida de s'embarquer comme mousse sur un des multiples bateaux pirates des Archipels Alines.
Elle passa de mousse à marin, puis à capitaine, peaufinant ses techniques de combat, rencontrant d'étranges personnes qui modifièrent à peine sa vision du monde.
Puis, La jeune femme atterit, un peu par hasard, sur le continent.
Sa réputation était déjà celle de quelqu'un de particulier, qu'il valait mieux ne pas croiser. Mais on était encore loin du niveau qu'elle atteignit quelques années plus tard...
En arrivant en Gwendalavir, Asmah se mit à errer, découvrant le monde en compagnie de cette autre personne à l'intérieur d'elle, apparue d'une façon qu'elle ignorait totalement. Ses vagabondages la firent rencontrer son cheval, Hazufel, la suivant à bonne distance et ne se présentant que lorsqu'elle lui demandait son aide ; Et, avec lui, elle arriva à la Citadelle des frontaliers.
La Citadelle! Grande forteresse inattaquable, se dressant fièrement devant Asmah. Qui ne tarda pas à se sentir vexée, et voulut prouver à cet amas de pierre qu'elle le valait largement. Et comment? Mais en l'attaquant seule, evidemment !
Ce soir là, cinq marchombres étaient entrés dans la forteresse, dans le but de piller on ne savait trop quelles richesses et informations. Ils découvrirent alors, par pur hasard, une jeune femme au physique étrange, avec deux flèches dans le corps, se vidant de son sang, debout, à crier des insultes, entourée de quelques cadavres. on l'avait laissée pour quasi morte, car, en effet, vu son état, elle n'en avait plus pour longtemps.
Seulement, les marchombres se dirent qu'une personne aussi "vivante" après tant de coups n'était pas une personne qu'on devait laisser mourir; Ils la ramenèrent donc à la guilde, où elle fut soignée, et où elle retrouva... Ërlam.
Le jeune homme était devenu un des Grands de la Guilde, reconnu et respecté, à à peine 21 ans. Sa haine pour Asmah, incomprise car il n'avait pas souvenance du transfert, fut vivace, et réciproque. Ils se haïssaient ouvertement, et Ërlam ne cessait d'envoyer la jeune femme dans des missions périlleuses, les plus dures possible, pour qu'elle en meure. Chose qui n'arriva pas. Si elle rentrait des mois après la date prévue, elle revenait toujours bien vivante, ayant effectué la mission "parce que c'était marrant".
Ërlam avait décidé de se renseigner sur le passé de la belle marchombre, pour mieux connaître son ennemie jurée. Il rencontra Amn, et, à son retour, le quartier général d'Al-Vor brûla.
Quatre personnes ne parvinrent pas à sortir en même temps que les autres, dont Asmah. Ërlam, la croyant morte -et heureux de cette fin inopinée- refusa d'aller la chercher quand certains de ses compatriotes la croyaient -et à juste titre- encore vivante. Elle surgit derrière le marchombre, à peine roussie, méprisante pour la première fois. Quand il vit qu'elle était toujours là, il décida d'aller l'assassiner de lui-même, ne s'inquiétant même plus des conséquences.
Une nuit, il pénétra dans sa chambre, armé, voulant l'égorger dans son sommeil. C'est une jeune femme court vêtue qu'il trouva assise sur son lit, armée également, l'attendant patiemment. Sans savoir trop comment, elle l'avait senti, et, le lendemain, on les trouva allongés côte à côte, blessés, sanglants, au milieu de plumes blanches, inconscients. Depuis, un étrange lien les lie, sans que personne ne comprenne ce revirement.
Si Ërlam a besoin de la présence d'Asmah -sans savoir qu'il a besoin de cette partie externe de son esprit, et non pas de la jeune femme- la belle marchombre, elle, n'est là que pour son bon plaisir. Jamais elle n'avouera comme il lui manque quand elle est loin de lui, mais elle ressent, au plus profond d'elle-même, qu'il arrive des moments où il vaut mieux qu'elle s'écarte un peu. C'est la haine d'Ërlam, contenue en elle, qui l'oblige à s'éloigner. Sans se souvenir pourtant de l'expérience...
Depuis, Asmah erre en Gwendalavir, retournant tout de même régulièrement voir Ërlam, partant même des fois en mission avec lui.
A 22 ans, sa vie ne fait que commencer.



¤ Exemple de message rp ¤

Asmah jeta un coup d’œil à la lune, seule dans le ciel comme rarement. En effet, si les nuages annonçant le début de l’hiver étaient présents depuis quelques semaines déjà, il n’en était pas de même pour cette nuit, au dépourvu splendide.
Splendide peut être, mais bien fraîche, c’était vrai également. Et si Asmah n’était pas plus habillée que d’habitude, c’était sûrement parce qu’elle ne connaissait pas cette notion. La morsure du froid lui semblait bien moindre, comparée à celle de l’humidité. Et il est profondément inutile de se vêtir quand il fait humide, car tout le monde le sait, l’eau s’infiltre partout. Même à l’état gazeux.
Frissonnant tout de même, elle prolongea son regard vers l’Astre, qui paraissait terne à côté de ses yeux et de sa chevelure. Cette chevelure là même qui s’envolait au vent glacé, alors qu’elle se tenait devant la plus haute tour d’Al-Jeit, attendant… un courant d’air.
Le message lui était parvenu quelques jours auparavant, fixant la date, l’heure et le lieu du rendez vous, tout cela noté sur un parchemin trop épais pour être normal. En bonne alchimiste, la marchombre avait testé sur cette nouvelle matière de nombreuses potions sensées révéler son secret de fabrication, ou du moins, ses ingrédients. Mais à part absorber le contenu des diverses fioles, Asmah n’avait pu observer aucune autre réaction de la part du morceau de papier. Elle avait même demandé à Ërlam, mettant son honneur personnel de côté. Malgré quelques nuits de travail, il n'avait rien pu en tirer, finissant par dire que "sa virilité l'empêchait de s'inquiéter pour un bout de papier" et se détourner d'un air boudeur. Il avait ébourriffé ses cheveux noirs d'un air nonchalant, plissé ses yeux de couleur changeante -gris comme ceux d'Asmah, pour l'occasion- et la belle marchombre avait compris qu'il était curieux de ce rendez-vous, à peine autant qu'elle.

Sans s’inquiéter du danger, la peur étant un concept qu’elle ne comprenait pas, elle avait donc choisi de s’y rendre, et sa fâcheuse habitude d’arriver en retard n’avait rien changé. Bien au contraire, c’était elle qui attendait maintenant, et ce pour la première fois de sa vie.
Son maintien, d’abord droit et fier, s’était émoussé au fur et à mesure que l’inconnu se faisait désirer. Elle était maintenant couchée sur le sol, les mains sous l’arrière du crâne et les yeux grands ouverts, fixant la nuit.
Son arrivée à Al-Jeit avait été un pur hasard, décidée plus par son cheval que par elle-même. La belle marchombre l’ayant laissé faire comme il lui semblait bon, l’animal avait suivit ses pieds, comme elle le lui avait apprit. Le propre d’un vagabond n’est il pas de suivre ses propres pas ? À quoi bon être guidé par autre chose que le hasard ? C’était l’essence même de la fantaisie dans laquelle vivait Asmah.
Cela faisait donc quelques semaines qu’elle vivait dans la capitale, se distrayant en dansant dans les tavernes, retrouvant quelques autres marchombres dont elle avait oublié l’existence. L’absence de quêtes données par la guilde l’avait rendue lointaine à ses collègues, qui eux, continuaient à s’entraîner en groupe. L’exploit qu’était sa victoire sur Hazel, un mercenaire du chaos qui avait autrefois été un ami, l’avait tirée du statut de légende dans lequel elle était presque sombrée ; le mythe de la marchombre fantaisiste jouant de la flûte et manipulant les potions avait quasiment fait oublier qu’il était basé sur des faits réels.
Une silhouette noire apparut soudain dans son champ de vision, en haut de la tour. Le sourire moqueur habituel réapparut sur ses lèvres, découvrant les canines pointues propres aux félins. L’Inconnu était là.
S’il disparut un bref instant, c’était, semblait-il, pour mieux réapparaître. Un visage se pencha au dessus d’elle, sans qu’elle cherche à se relever. Ses muscles seuls se tendirent sous l’effet de l’excitation et de la douce euphorie de la nouveauté. Son sourire se fit également plus franc.


Vous êtes en retard.

_________________


Spoiler:
 




Dernière édition par Asmah le 2009-01-13, 03:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahicha Sanëll
Membre célèbrissime
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Localisation : Toujours là où je veux être ...
Camp : Le mien avant tout
Métier : MarchOmbre
Date d'inscription : 01/08/2007

Curriculum Vitae
Métier: MarchOmbre
Rang: Maître

MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   2008-12-13, 15:39

Mais tu fais autre chose que réécrire ta fiche sur ce forum.... ?!!! ^^ Mdrrrrr

Re re bienvenu Asmanounette !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ike
Esclave.


Nombre de messages : 586
Age : 23
Métier : Rédempteur
Date d'inscription : 05/10/2006

Curriculum Vitae
Métier: Rédempteur
Rang:

MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   2008-12-13, 18:16

Tu m'avais dit que tu referais ta présentation...
... Mais je ne pensais pas que tu ferais aussi vite !
Hallucinant, et merveilleux, chère ivrogne !

_________________
Crash, crash
Burn!



₪ ø lll ·o.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmah
*Admin Fantaisiste*
avatar

Nombre de messages : 1068
Age : 28
Localisation : Dans un champ de pâquerettes
Camp : c'est un concept qui Nous échappe
Métier : Queen Of Fantasy
Date d'inscription : 07/06/2007

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang: maîtresse

MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   2008-12-14, 00:36

attends Ike je rougis green
C'est vrai que j'ai fait vite... boah, trois heures, c'est long quand même.
xD Kahicha oui, je fais des quantités astronomiques de RP' en même temps aussi... AND I LOOOOVE THAT!

Ike, je suis prête pour ta quête (et ça rime)

Bon, j'ai honte mais... Je vais me checker toute seule green

_________________


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahyra Fenhago
./¤Admin
avatar

Nombre de messages : 1990
Camp : Time and I have quarrelled. All hours are midnight now.
Métier : Vivre
Date d'inscription : 28/12/2006

Curriculum Vitae
Métier: Faëlle
Rang: Au même que tous les autres qui pensent et qui respirent.

MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   2008-12-14, 01:26

xD
Mais attend... je crois qu'il manque une ligne à l'histoire ! Razz
Je rigole, Bien sur.
Bon, j'appuie ton check... CHECK ! xP

_________________

Time and I have quarrelled. All hours are midnight now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amethyst
Admin en Sommeil
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Localisation : In my world. Where no one can find me. xD
Camp : Le mien
Métier : apprentie Marchombre
Date d'inscription : 31/10/2007

Curriculum Vitae
Métier:
Rang:

MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   2008-12-14, 14:43

Wiiiii, on retrouve notre Asmaminounette préférée, (XD zut j'arrive trop tard)

Donc Check, triple check, et re check....

Embarassed je crois qu'on peut l'archiver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reflexiondupoete.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asmah -- encore une fois !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asmah -- encore une fois !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» Murphy frappera trois fois... [PV Letha]
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Présentations Validées-
Sauter vers: