AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: En chemin   2007-01-27, 13:52

Sentant dans ses jambes le besoin de marcher un peu, le jeune Gil'Sayan décida de ne pas rentrer immédiatement chez lui.

Il se matérialisa, un peu au hasard, dans une ruelle commerçante d'Al-Jeit pleine de monde, malgré l'arrivée du soir qui ne tardrait plus.
Ne connaissant pas bien cet endroit - ce n'était pas lui qui faisait les courses - le jeune homme pu quand même déduire que cette rue devait être la partie touristique d'Al-Jeit, car rien de ce qui s'y vendait n'était utile. C'étaient pour la plupart des magasins de souvenirs.

Alors que Mathieu glanait à côté d'une vitrine, observant avec intérêt un joli petit canif, finement aiguisé et esthétiquement décoré, quelqu'un le bouscula violement.
Se retournant, l'adolescent lâcha un juron pas beau à entendre, mais le passant pressé qui l'avait bousculé était déjà loin, perdu dans la foule.
Ravalant sa colère justifiée, Mathieu continua son inspection de la vitrine au petit canif lorsque quelqu'un lui tapota l'épaule.


-Monsieur, regardez-les ! Voyez mes beaux bijoux !

Mathieu regarda, haussant les épaules.
Il avait compis que cet homme n'était qu'un marchand comme un autre.


-Monsieur, vous ferez plaisir à n'importe qu'elle femme avec un de ceux-là et, croyez-moi, ils ne sont pas chers !

Voilà un commerçant bien pressé de vendre ! Un peu trop selon Mathieu, qui aimait être tranquille.
Il allait le dire au marchand, et l'envoyer balader gentiment, lorsque son regard fut arrêté par un bijou plus brillant que les autres.
Se penchant, l'adolescent regarda de plus près le magnifique collier, d'une pierre turquoise à la monture d'argent. Retenu par une délicate petite chaine, le pendentif était en forme d'étoile et scinctillait de mille feux. Il était très fin et drôlement bien travaillé, un travail de maître, selon lui, même s'il n'y connaissait rien aux bijoux.

Le marchand, ayant remarqué la fascination de son client potentiel pour le bijou, sauta sur l'occasion pour dire :


-Oui, monsieur, vous avez l'oeil fin ! Voilà le plus beau de ma collection ! Je vous assure qu'il ne laisse aucune femme indifférent. De plus, ce n'est pas trop cher et...

Mais Mathieu ne faisait déjà plus attention au type, il n'y avait que place pour Siam dans sa tête. Il la voyait déjà, rayonnante, le pendentif au cou.
Voilà une bonne idée de cadeau !
Amoureux comme il l'était, sensible à tout ce qui touchait à sa bien-aimée, Akiro ne résista pas longtemps...


-Combien ? demanda-t-il, coupant l'homme dans son discours.

-Aah ! Trois pièces d'or ! répondit celui-ci, un sourire d'une oreille à une autre.

Un peu cher, songea Mathieu, mais il n'avait pas la tête à marchander pour le moment. Il paya, se disant qu'un cadeau était un cadeau et puis que sa Siam valait bien tout l'or du monde.
Ce qui était vrai...


-Au revoir monsieur !

Et le commerçant ce dirigeait déjà vers un nouveau client potentiel.

-Oui, c'est cela... Au revoir.

L'adolescent ne lui prêtait déjà plus aucune attention.
S'autorisant un sourire, il enfuit le précieux paquet dans une de ses poches et continua son chemin d'un pas léger.


[Hj : Libre !]

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-27, 18:13

[Puis-je????? (L'envie de faire du rp avec le tout puissant Mathieu me tente trop, même si j'ai pas le même niveau. Razz)J'ai l'idée mais je posterai demain(si tu veux bien)car ma mère me hurle d'aller dormir...Sad ]

Ysis était tranquille dans les petites rues marchandes d'Al-Jeit, essayant de trouver quelque chose pour se distraire car la jeune marchombre s'ennuyait gravement. Puis elle vit ce beau jeune homme achetant un magnifique collier.

Elle s'approcha de plus près, elle n'était pas d'un naturel coquette mais elle avait bien le droit de craquait de temps en temps... Non?
Tout en glissant la main dans la poche de l'adolescent, elle remarqua que ses yeux étaient de la même couleur que le bijou et que son regard ainsi son sourire étaient amoureux.

Il comptait sans doute l'offrir à sa dulcinée. La jeune femme changea d'avis, elle laissa le futur cadeau et à la place, déposa un petit mot sur lequel était marqué :

Ombre passant
Poignards coupants
Marchombre

Elle passa devant lui avec un sourire en coin et le salua d'un simple bonjour. La démarche de la marchombre était fluide et rapide, toute de noire vêtue, elle se dérigea vers un banc et attendit une proie potentiel.

De loin elle vit l'homme aux yeux violets (t'as vu le surnom un peu? =) ) trouvait le bout de papier. Kormir, le beau loup noir, fit son apparition. Tous les passants s'écartaient de peur sur le passage du prédateur.
Ysis rigola en voyant les mines déconfites que fesait les touristes lorsque le loup vint se lové sur les genoux de l'adolescente qui le carressait.


[J'ai écris sur ce message, sa prend moins de place. Et merci, mais tu écris quand même bien mieu que moi!red ]


Dernière édition par le 2007-01-29, 05:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-28, 22:36

[Hj : attention miss, ne bouge pas pour moi ! Je suis assez grand pour bouger Mathieu, dire ce qu'il fait ou ne fait pas, moi même !]

Mathieu, l'esprit quelque peu dans le vague, c'est à dire, à plusieurs kilomètres d'Al-Jeit, à la Citadelle, auprès de Siam, ne remarqua pas la main qui se glissa à deux reprises dans sa poche.
Pourtant, comme saisit d'un doute, il tâta à l'intérieur et constata avec soulagement que le bijou y était encore.
Sauf que... le collier n'était plus la seule chose à l'abri dans la veste du jeune homme.
Il touchait du bout des doigts un morceau de papier froissé.
Curieux et à la fois méfiant, il lu ce qui était écrit dessus.


Ombre passant
Poignards coupants
Marchombre


Pour avoir cotoyé Ellana Caldin pendant des semaines, l'adolescent n'ignorait plus ce qu'était un marchombre.
Des gens qui pouvaient se révéler surprenants et même mortellement dangereux.
Mais devait-il avoir peur d'un bête message ?
Jettant un regard méfiant autour de lui, le jeune homme ne sut pas qui soupçonner. A vrai dire, la rue étant bondée, il y avait trop de monde.
Le glisseur - ou la glisseuse - de messages pouvait déjà être bien loin.

Enfournant à nouveau le papier dans sa poche - près du bijou - Akiro Gil'Sayan reprenait son chemin, lorsque soudain, un cri étouffé retentit derrière son dos.
D'autres exclamations de stupeur suivirent.
Se pétrifiant, Mathieu vit passer un loup noir d'un pelage lisse et soigné.


-Salim ! s'exclama-t-il pour lui-même, non sans étonnement.

Mais le loup continua son chemin, sans le voir, et s'avança vers un banc où était assis une jeune femme.
Puis, à la plus grande consternation de Mathieu, l'animal se pelotonna dans les bras de la demoiselle et s'abandonna aux caresses que celle-ci lui offrait.
Un peu poussé par la foule, le jeune homme arriva à la hauteur du fameux banc.
Il n'y avait pas de doute !
Ce loup ressemblait à Salim comme deux gouttes d'eaux !

L'adolescent, croyant dur comme fer qu'il avait affaire à Salim, qui, métamorhosé en loup, allait voir d'autres filles qu'Ewilan, fut choqué d'un tel comportement.
Ce salaud qui prétendait aimer sa soeur et puis qui la délaissait pour d'autres filles !
Observant la jeune fille dans les détails, Mathieu comprit pourquoi Salim l'aimait : elle était superbe.
Mais quand même !
Ce n'était pas une raison pour ce rustre que de blesser Ewilan !

L'amour fraternel reprenant le dessus, Akiro Gil'Sayan décida de donner une bonne leçon à ce profiteur.
Quel courreur de jupons !

Se plantant, les yeux sévères, devant la belle et la bête, il dit, à l'attention de la bête évidemment :


-Et ma soeur dans tout ça ?!

Aah, en ce moment-même, comme il était furieux, le pauvre Mathieu. C'était le genre "pas touche à ma soeur" et, oh il le jurait, Salim paierait pour sa trahison !
Pauvre Ewilan qui ne se doutait de rien, pépère à la maison !

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-29, 09:52



[J'ai modifier le passage où j'ai dis que Mathieu lisai le mot et chercher quelque chose ou quelqu'un.]

Ysis était assise sur le banc avec Kormir lorsque l'homme arriva et dit avec un regard sévère :

"-Et ma soeur dans tout sa ?!"

Le plus étonnant c'est qu'il ne s'adressait pas à Ysis, mais à... Kormir? Il parlait à un loup de sa soeur? Cet homme était-il fou? La marchombre fit un regard d'incompréhension, le loup noir fit de même, comprenant que l'adolescent s'adressait à lui.
Elle prit la parole, sa voie, comme à son habitude, ne montrait aucune émotion et son visage non plus :

"-Si tu parles au loup c'est que, soit tu es fou, soit ta soeur a le même don que moi !"

Tous les badauds les observaient, quelle bande de froussards doublés de curieux, elle en avait marre et leur dit calemement, tout en sortant sa superbe dague :

"Vous préférez quoi, la mort ou la vie ?"

Comme l'avait prévue la jeune femme, ils partirent tous mis à part celui aux yeux couleur améthyste. Avait-il deviner que le mot venait d'elle? Ses habits noirs pouvaient laisser penser à une marchombre même si ce n'était pas vraiment le style. Aujourd'hui elle était vêtue d'un pantalon baggi, d'un pul légé à manche mi-longues, de chaussures fermées et de manilles en tissu, pas de cuir dans tout sa.


Elle mit une mêche la gênant derrière son oreille gauche, on pouvait voir sur le côté gauche de son cou un loup dessiné de façon tribal, il était apparut le jour où Ysis s'était transformée en louve pour la première fois.
Ysis se dégagea de Kormir, légèrement contrarié, pour se lever et faire face au garçon. Assez grande, son front atteignait les yeux de l'inconnu, levant légèrement le menton, elle continua :


"-Alors, es-tu vraiment fou ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-29, 19:41

Mathieu eut un drôle de regard.
Fou ? Lui, fou ?
Il en aurait bien éclaté de rire : cette jeune fille ne le reconnaissait pas apparemment, et ce n’était pas pour lui déplaire. Au contraire !
Suite aux aventures vécues en compagnie d’Ewilan, d’Edwin Til’Illan, de Bjorn Wil’Wayard, d’Ellana Caldin et de tous ceux qui ne sont pas nommés, Mathieu était devenu une petite célébrité.
Lui et sa soeur formaient la fierté de l’académie d’Al-Jeit et sur son passage, il ne recevait que des regards admiratifs ou curieux, ce qui commençait à vraiment exaspérer le jeune homme.
C’étaient surtout les filles qui l’ennuyaient. Il ne pouvait pas passer quelque part sans devoir ignorer royalement leurs regards engageants, leurs réflexions intéressées et leurs sourires séduisants. N’avaient-elles donc pas compris qu’il n’aimait que Siam et que son coeur n’appartenait qu’à elle ?
Être beau, puissant et connu n’était pas une partie de plaisir tous les jours...
Eh oui, la célébrité pouvait devenir pesante à la longue. Parfois il en venait même à regretter l’autre monde, les Beaux-arts et sa famille adoptive.

Chassant ces tristes pensées de son esprit, l’adolescent n’eut pas le temps de se réjouir du fait qu’aux yeux de cette fille, il n’était qu’un parfait inconnu, car elle lui avait posé une question.
Une question sacrément embêtante.
Donc, elle n’était au courant de rien.
Les joues de Mathieu Gil’Sayan se teintèrent d’une couleur étrangement proche du rouge : et si c’était lui qui se trompait ?

Ignorant la deuxième question de la demoiselle, Akiro reprit, un soupçon plus doucement :


-Il y a parfois un monde entre l’être et le paraître, mademoiselle. Si je parais fou, ce loup pourrait bien ne pas être un loup...

Puis sa voix redevint normale, et il dit pour lui même :

-J’aurais juré que... Salim ? Mais non... Je me trompe probablement.

S’il disait cela, Mathieu n’en était pourtant pas bien sûr.
Il savait que ce week-end Salim reviendrait à Al-Jeit rendre visite à Ewilan, de plus, un loup n’était pas un animal qu’on était habitué à voir en pleine journée dans une ruelle touristique remplie de monde.
Tous ces détails ensembles. Ce loup ne pouvait être autre que Salim !
Visiblement la jeune fille n’en savait rien, et Mathieu doutait fort que Salim – si c’était lui – se retransforme en garçon pour s’excuser.
Il profiterait plutôt de la jeune fille pour qu’elle le défende, cela semblait plus logique.

Au fur et à mesure que Mathieu ruminait cette liste de probabilités, il s’embrouillait de plus en plus.
Bon, ce loup ressemblait comme un frère au copain d’Ewilan, mais quand même, était-ce bien une raison pour qu’ils forment une et unique personne ?

Indécis, le jeune homme se passa une main nonchalante dans les cheveux. Quoiqu’il en soit, il ne souhaitait pas perdre son sang-froid devant la délicieuse créature en face de lui.
Lui, qui d’habitude ne voyait que Siam, regardait d’un nouvel oeil la jeune fille toute de noir vêtue.
Bon, Siam restait la plus belle, mais quand même, cette fille-ci avait de la classe !

Mais quelque chose qu’elle avait dit frappa Mathieu, qui ne pu s’empêcher de se poser d’autres questions à propos d’elle.
De quoi parlait-elle ? D’un don ? Lequel ?
Cependant, le jeune homme attendit avant d’ouvrir la bouche. Peut-être allait-elle lui en raconter plus d’elle même ?

Un fin sourire se dessina sur les lèvres de l’adolescent, ce qui lui donna immédiatement l’air plus sympathique. Il s’était radoucit.
Ainsi il y avait une maigre chance que cette bête n’ait strictement rien à voir avec Salim !
Il fallait espérer là-dessus : Mathieu préférait passer pour un imbécile, un fou et un simple d’esprit plutôt que de voir souffrir sa soeur.

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-30, 05:38

Ysis aimait beaucoup la phrase qu'avait fait le jeune homme :

"-Il y a parfois un monde entre l’être et le paraître, mademoiselle. Si je parais fou, ce loup pourrait bien ne pas être un loup..."

L'homme rougit à un momment, même si elle ne savait pas bien pourquoi car elle ne lui avait guère fait d'avance. Mais celà la fit tout de même sourire interieurement, elle était flattée.

-Et moi je pourrai bien ne pas être qu'une jeune femme..." Dit la marchombre.

Sa phrase marchait dans deux sens, car s'était une marchombre, mais aussi une louve. Pour lui fair comprendre, de longs crocs de prédateurs poussèrent dans la machoire d'Ysis puis se retractèrent.
Si elle ne se transformait pas entièrement, c'est parce que la louve pourrait avoir faim... Sait-on jamais.

Cependant, quelque chose la tracassait, elle avait l'impression d'avoir déjà vu cet adolescent quelque part.


"-Qui es-tu ?" Dit-elle.

La question avait était prononcait sur un ton neutre, mais son oeil de gauche avait bien montrait de la curiosité. Le droit était dans le vague, comme à son habitude.
Puis elle vit les passants observaient son interlocuteur avec un regard admiratif, les adolescentes d'environ l'âge d'Ysis lui fesaient de grands sourires charmeurs et interréssés. Elle se dit qu'il devait être connu, mais pourtant elle, ne le connaissait pas.

Elle fouilla dans sa mémoire, en vain. Elle l'avait déjà vu, mais où ?Elle attendait la réponse de celui aux yeux violets, ou plutôt, espérait qu'il réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-31, 00:24

-Et moi je pourrai bien ne pas être qu'une jeune femme...

Mathieu ne comprenait pas vraiment. Où voulait-elle en venir ?
Etait-elle un homme également ?
Là, il devenait peut-être un peu fou... Mais à quoi se cassait-il donc la tête ?
Jouer aux devinettes avec une inconnue n'était pas vraiment ce qu'il avait prévu de faire durant son temps libre.

Puis, tout devint clair en une fois.
C'est les yeux ébahis que Mathieu assista à la petite démontration de la demoiselle. Ses jolies dents blanches, jusque là inoffensives, devinrent des crocs, et alors que le jeune homme voulait se pincer pour voir s'il rêvait, ils reprirent leur taille normale.
Le phénomène n'avait duré qu'un instant, et pourtant, il était sûr de ne pas avoir halluciné.
Et il avait une bonne raison de l'être, vu qu'il connaissait ce pouvoir. C'était le même que Salim. Sauf que Salim, lui, ne s'était jamais métamorhosé sous ses yeux...


-Eh !

Mathieu se remettait du choc. Une louve-femme, voilà qui n'était pas si habituel.
Déjà qu'il pensait que Salim était seul dans son cas, eh bien non !
Visiblement il existait d'autres cas pareils.


-Et celui-là ? demanda-t-il en montrant le loup - le vrai - du doigt.

Se rembrunissant, Mathieu ajouta :


-C'est aussi un demi-loup ?

Peut-être était-ce quand même Salim ?
La demoiselle allait le lui apprendre d'un moment à l'autre. Oh, si c'était le copain de sa soeur, il l'étranglerait sur place, il s'en faisait le serment !

Puis la jolie jeune fille lui demanda son nom. Cela faisait un petit temps qu'il avait remarqué qu'elle le regardait avec intriguement.
Zut, avait-elle compris qui il était ?
Son anonymat touchait-il a sa fin ?


-Je me nomme Mathieu.

Momentanément, il était tiré d'affaire, vu qu'en Gwendalavir on le connaissait uniquement sous son vrai nom : Akiro Gil'Sayan.
Mathieu était employé seulement pour la famille et les proches amis.

Un sourire étira ses fines lèvres alors qu'il reprenait confiance en lui.
Visiblement Mathieu était sujet aux sautes d'humeur.


-Mais toi, mademoiselle, comment t'appelles-tu ? Un si joli visage ne peut que porter un joli nom.

Et il lança un regard embêté autour de lui, signifiant à son interlocutrice que à son goût la rue était trop pleine.
Lui, le loup et elle formaient un trio qui attirait les regards curieux, or si Mathieu désirait parler de Salim, de don et de pouvoir, ils ne pouvaient pas rester aussi entourrés.
Ils devraient se trouver un coin quelque peu plus tranquille, à l'abri des badauds.

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-01-31, 09:17

Ysis savait qu'il mentait, mais bon, s'il ne voulait pas lui dire la vérité sur lui maintenant, sa attendra. La marchombre remarqua le regard embêté que fesait Mathieu, elle lui fit un signe de la main et se dirigea vers une petite ruelle presque desertique puis elle s'adossa au mur. Kormir les avait suivit et s'été mit au pied de la marchombre. Elle s'adressa à l'adolescent qui la rejoignait :

"-Je me nomme Ysis. Et non, ce n'est pas un demi-loup, je l'appelle Kormir. Mais toi, je suis sûre que Mathieu n'est pas ton vrai nom, enfin bon... Quelle importance après tout ?"

C'est sûr que vu les têtes que lui fesaient toutes ces pimbêches, il devait être connu ou riche, mais dans tous les cas il avait du faire quelque chose pour le peuple car certains regards admiratifs et reconnaissants se mêlaient aux sourires interréssés ou charmeurs des pimbêches.

Ysis était toujours-ou presque-en mouvements, jamais elle ne pourrait rester trop longtemps au même endroit, surtout sans se battre. Or elle n'était pas vraiment au courant des actualités, a vrai dire, elle était un peu dans sa bulle.

En plus, depuis quelques temps elle était enfin devenue marchombre et profité de la Liberté absolue. Plus d'ordres, plus de contraintes, plus d'entraînements forcés... Libre quoi !
La jeune femme pensa à ce que Mathieu avait cru dire suffisament bas pour ne pas qu'elle l'entende, ce fameux Salim devait sans doute avoir le même don qu'elle, car pour confondre un humain avec un loup... Il faudrait être fou.

Puis elle regarda Kormir et lui carressa le dessus de la tête, lui non plus ne comprenait rien, ce jeune homme lui avait parlé de sa soeur quelques minutes auparavent alors qu'il ne le connaissait même pas...

"-Mais, qu'as-tu fais pour être si connu ?"

La curiosité l'avait emporté dans l'esprit d'Ysis, la question était sortie de la bouche de cette dernière sans même demandait son avis.



Dernière édition par le 2007-02-02, 06:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-01, 23:37

Mathieu prit un air intrigué.
Ainsi ce Kormir n'était pas Salim ?
C'était possible après tout, mais étrange, vu la ressemblance entre les deux.

Le jeune homme en soupira d'aise : voilà, il ne devrait plus étrangler quelqu'un ce soir. Une bonne nouvelle en perspective.

Il se détendit sur le coup, sur de ne pas avoir prit le copain de sa soeur en flagrant délit. Il aurait été loin d'être à l'aise si cela avait été le cas... Vis à vis de lui-même et d'Ewilan.
La pauvre en aurait eu le coeur brisé !

Ses sourcils se froncèrent un moment sous l'effet de l'irritation lorsque la demoiselle affirma ne pas le croire. C'était vrai quoi, il n'y avait pas de raison vu qu'il n'avait dit que la vérité !
Non mais !
Elle était jeune, et l'adolescent se radoucit quand même. Il ne servait à rien de se faire une ennemie moitié femme moitié loup...
Et puis la manière dont la jeune inconnue s'était adressée à la foule en disait également long sur elle et sa manière d'agir.
Même si pour Mathieu, fuir était toujours possible, il préférait toujours ne pas avoir à s'attirer les foudres de quelqu'un.
Ce n'avait jamais rien d'agréable.

Il sourit cependant.


-Ysis, très joli prénom ma foi. Sache quand même que ton instinct féminin t'a trahi : je m'appelle bien Mathieu...

C'était dit amicalement, pas du tout sur la défensive mais quand même d'un ton qui n'acceptait pas de commentaires.

Alors que Mathieu posait son regard sur le loup, tentant de se convaincre pour de bon que ce bel animal n'avait rien à voir avec Salim et que ce dernier était sans doute en train de passer du bon temps avec Ewilan, la jolie jeune fille reprit la parole.


-Mais qu'as-tu fait pour être si connu ?

Devant l'étrangeté de la question, Mathieu ne pu s'empêcher d'éclater de rire. La bonne humeur l'envahit - après tout, tout allait bien ! - et il s'esclaffa pendant un long moment avant de pouvoir reprendre son sérieux.
Il ne s'était pas attendu à ça !
Cela se voyait-il donc autant ? Les gens le reconnaissaient-ils si facilement ?

Voilà que sa petite vie anonyme en prenait un sacré coup.


-Connu ? Je suis donc si connu que cela ?

Que allait-il répondre à ça ?
Mathieu, légèrement rouge - qui l'eut cru - était à court d'inspiration. Un mensonge quelconque ne l'amènerait pas bien loin et puis, quoi qu'en dise Ysis, il n'était pas un menteur.

Il commença, un peu dans le vague :


-Eh bien... Bonne question ! J'ai un drôle de don, inconnu jusque là. J'arrive à me déplacer à la vitesse de la pensée à n'importe quel endroit en emportant n'importe quel nombre de passagers.
Une variante sur le pas de côté, vu que je ne suis que très mauvais Dessinateur.


Puis Mathieu sourit franchement :

-Tu me comprends, vu que toi aussi, tu as un don incroyable !

Il aurait pu frimer et dire de qui il était le frère, quelles aventures il n'avait pas déjà vécues et comment il n'avait pas sauvé le monde, ce qui aurait à coup sûr tiré un sourire admiratif des lèvres de la jeune fille, mais ce n'était pas le genre de l'adolescent.

Beau, riche, célèbre, doué et le reste, on aurait pu croire que Akiro Gil'Sayan deviendrait invivable.
Et pourtant non, il était resté modeste dans toute sa splendeur, et c'était peut-être cela qui ajoutait à son charme.
Un courant d'air frais vint ébouriffer ses cheveux, le faisant frissonner du même coup.
Automatiquement, le jeune homme mit les mains en poche. Rencontrant par hasard le bout de papier froissé, il referma les doigts dessus.

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-02, 13:50



Ysis faillit se joindre au rire de Mathieu tellement la scene était drôle, il avait la joie de vivre, aucun doute là dessus.


"-Eh bien... Bonne question ! J'ai un drôle de don, inconnu jusque là. J'arrive à me déplacer à la vitesse de la pensée à n'importe quel endroit en emportant n'importe quel nombre de passagers.
Une variante sur le pas de côté, vu que je ne suis que très mauvais Dessinateur."


Puis il continua :

"-Tu me comprends, vu que toi aussi, tu as un don incroyable !


-Tu as forcément fais autre chose et pour ta gouverne, je n'utilise jamais mon instinct féminin, l'animal domine... Mais si tu as vraiment ce don. Prouves le moi !"

Ysis sentit passait elle aussi le courant d'air mais ne tica pas, elle était inexpressive et n'y pouvait rien, seuls son oeil gauche pouvait montrer quelque chose parfois...

Cela dit elle se rendit compte que ses cheveux avaient beaucoup pousser lorsque le vent les firent légèrement virevoltés.
Elle pensa à son frère qui était encore partit elle ne sait où, une lueur de tristesse que Ysis chassa avait eut le temps de passé dans son regard.
Etrangemet, cela la rendit plus jolie, comme si l'expression la dévoilait autrement.

Puis elle reprit ses esprits, le beau jeune homme à côté d'elle devait lui faire sa démonstration de son "don". La jeune femme se demandait s'il allait lui demandait la même chose, de toute manière s'il veut se faire manger par une louve, c'est lui que sa regarde.
Mais la louve était calme pour le momment, elle roupillait tranquillement au fond d'Ysis.

"Tant mieu." Pensa cette dernière.

Elle ne voulait pas faire de mal à cet homme qui avait l'air si gentil et qui, de plus, ne lui avait rien fait.


[Désolé pour ce texte assez court, mais je suis en cruel manque d'inspiration. Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-02, 19:18

[Hj : les 7 lignes y sont, y'a pas de problème Wink]

Le jeune homme leva un sourcil. Voilà qu’il devait prouver ce qu’il disait...
Cette demoiselle était vraiment étrange. Oui, très spéciale et du genre audacieuse. Une vraie petite Saint-Thomas, qui ne croit que ce qu’elle voit.
A première vue ce n’était pas un défaut, mais quand même : Akiro Gil’Sayan n’était pas un menteur.
En temps normal il l’aurait mal prit, se serait sentit piqué au vif et aurait répliqué quelque chose de bien méchant.
Car oui, l’adolescent pouvait bien ressembler à un ange descendu du ciel, il savait également se montrer imbuvable !

Sans que le sourire sur ses fines lèvres ne s’évanouisse, il répondit :


-Bien, demoiselle Ysis, tes souhaits seront des ordres...

Et sans explication, il prit la main gauche de la jeune fille dans la sienne.
Celle-ci n’eut pas le temps d’être surprise. Un tourbillon de couleurs toutes plus vives et plus éclatantes les unes que les autres happa les deux jeunes gens au moment où Mathieu lâcha sa magie.
Il s’ouvrit au don et sentit cette sensation bienfaisante l’envahir jusqu’au plus profond de son être.
Grisé et enivré de magie, il mit un temps infini à décider de sa destination. En réalité, cela ne dura pas plus de quelques millièmes de seconde, mais aux yeux d’Ysis, pour qui c’était le premier voyage dans les Spires, cela sembla bien plus long.

Puis enfin, Mathieu et Ysis se matérialisèrent sur la terre ferme, dans une adorable petite clairière au bord d’une source d’eau chaude, en plein coeur d’une forêt Faëlle.
Les rayons de soleil d’une fin d’après midi d’été lançaient de beaux reflets sur l’eau tandis que l’herbe douce leur arrivait aux mollets.
L’endroit avait quelque chose d’un conte de fée.
Parfaitement charmant.
D’ailleurs Mathieu nota d’un oeil intéressé, dans l’idée d’y emmener Siam un jour.

Le seul truc c’était que Kormir n’était pas du voyage...

Toujours souriant, Mathieu semblait l’avoir fait exprès. Il lâcha la main de la jeune fille sans autres formalités.


-Eh bien, Ysis, tu vois que ma langue ne fourche pas ? Que penses-tu de ce beau petit coin de paradis ? J’ai tiré mon inspiration de la pureté de tes yeux...

Si elle n’aimait pas, le jeune homme se promit qu’il la laissait ici.
Ne fuse que pour la voir tourner un peu en rond, l’implorant de revenir.
Etait-ce là le mauvais côté de Mathieu qui faisait surface ? Avait-il un mauvais côté si mauvais que cela ? Lui, l’ange Gil’Sayan ?
Etait-ce possible ?
Peut-être que oui... Mais il reviendrait la chercher. Ysis, même avec ses croyances bizarres et sa tendance à le prendre pour un menteur, ne méritait pas d’être abandonnée – même dans un paradis pareil – toute seule et sans ressources.
De plus, les Faëls pouvaient se montrer dangereux s’ils se sentaient menacés...

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-03, 14:51

Ysis n'avait plus aucun doute sur Mathieu, il était trop gentil de toute manière pour qu'elle puisse faire quoique ce soit. Elle se laissa allé, ses sentiments ressortaient sur son visage angélique, un sourire montrant des dents parfaites se dessina sur son visage lorsqu'elle découvrit l'endroit. La nature... Elle avait grandit dedans et personne ne pourra l'en privé, jamais.

" -Eh bien, Ysis, tu vois que ma langue ne fourche pas ? Que penses-tu de ce beau petit coin de paradis ? J’ai tiré mon inspiration de la pureté de tes yeux...

-Mer... Merci. "

Du rouge monta aux joues de la marchombre sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Puis elle continua :

" -C'est vraiment... Parfait. Mathieu, tu es trop gentil. "

Cet endroit dégageait quelque chose de magique, mais étonnament il lui rappelait un endroit sans qu'elle n'arrive à s'en souvenir. Elle se laissa faire par la magie des lieux, enleva ses vêtements et pénetra dans l'eau.

La source n'était pas vraiment profonde sauf à certains endroits, elle se rendit compte que Kormir n'était pas là mais ne se fesait pas de soucis, il savait qu'elle reviendrait et il pouvait se débrouillait seul.

La jeune femme se demandait si Mathieu l'aurait fait exprès, elle rigola à cette idée, peut être était-il plus sombre qu'il n'en avait l'air ? Qui sait...

Son regard croisa celui du jeune homme et s'y noya, ses yeux étaient d'un violet intense qu'elle n'avait jamais vu chez un être humain. Ils étaient aussi amoureux, amoureux de la femme pour laquelle il avait acheté le collier.

Ysis se dit que la femme en question avait bien choisi, cet homme était gentil et très mignon, même très beau.
L'adolescente ferma les yeux et nagea. Elle adorait l'eau depuis toujours même si elle ne comprenait pas pourquoi.
Elle nageait bien, c'était indiscutable, juste après avoir sortit la tête de l'eau elle dit à Mathieu :


" -Encore merci. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-03, 17:39

Mathieu sourit.
Il ne s'était pas attendu à ce brusque virement et à cette soudaine reconnaissance.
Il en fut surprit et touché à la fois.
Les filles étaient quand même de drôles de créatures !


-Je ne suis pas gentil, Ysis. Il fallait que je te prouve mon honnêteté quand même !

Akiro Gil'Sayan eut un petit rire.

Mais le jeune homme cessa soudainement de rire lorsque la demoiselle commença à déboutonner sa veste.
Là, d'un coup, il ne faisait plus de son malin... Que lui voulait-elle ?

Les vêtements tombèrent au fur et à mesure qu'il rougissait.
Finalement Mathieu baissa les yeux, par politesse comme par respect, et devina au son des clapotis d'eau qu'Ysis était entrée dedans.
Et soudain l'envie de nager le saisit à la gorge. Le soleil tapait si fort et l'eau du lac avait l'air délicieuse !
Mais était-ce une bonne idée de suivre cette belle jeune fille quasiment nue alors que Siam se trouvait loin, à la Citadelle ?

Une petit pincée de jalousie fit surface dans son coeur, semblable à une pique qu'on lui aurait enfoncée dans le ventre.
Après tout, la Citadelle regorgeait de beaux et jeunes Frontaliers, tous ou presque épris de Siam, et cette dernière ne s'empêchait pas d'avoir des copains.
D'ailleur il trouvait cela le plus normal du monde.
Mathieu devait-il alors repousser chaque copine sous prétexte qu'il avait Siam ?
Bien sûr que non !

Enlevant son T-shirt et son jean, Mathieu s'approcha de l'eau. Il n'avait gardé que l'essentiel. Son torse bronzé luisait au soleil alors qu'il regardait du coin de l'oeil la sirène dans l'eau.
Inspirant un grand coup d'air, l'adolescent plongea, provonquant un petit ras de marée qui vint mouiller les habits d'Ysis, qu'elle avait posés trop près de l'eau.


-Elle est bonne ! Excellente idée que de nager !

Et il aspergea d'eau la jeune fille en éclatant de rire.
Et dire que à Al-Jeit le soir tombait, ici, ils semblaient en pleine après midi d'été.

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-04, 09:51

" -Elle est bonne ! Excellente idée que de nager !

-J'ai toujours de bonnes idées !"

Cette phrase avec était suivit d'un sourire plein de malice et d'un geste aspergeant le jeune homme d'eau.
Elle avait déjà fait des pas sur le côté grâce à son frère qui l'emmenait parfois mais jamais un comme sa, non. Enfin, du moins jusque là...

Après de nombreuses tentatives de noyades et de rires enjoués l'adolescente sortit et se rendit compte que ses vêtements étaient trempés. Elle les éloigna et les étala sur l'herbe en plein soleil afin qu'ils sèchent. Puis elle sauta dans l'eau.

Ils devaient êtres en milieu d'après-midi, un petit peu plus. Au fond de l'eau quelque chose attira son attention, cela était assez petit et brillait à cause du soleil. Elle s'adressa à Mathieu :

" -C'est quoi ce truc ? Attends je vai voir. "

Avant que le jeune homme eut le temps de répondre elle plongea au fond de l'eau. C'était un endroi si profond qu'elle se demandait si elle atteindré son but, mais lorsqu'elle revint à la surface c'était avec une bague qu'elle tenait dans le poin.

Elle trouva un endroi où elle avait pied et observa la sublime bague dans ses moindres details. Elle lui disait quelque chose, elle la fit glisser sur son annulaire, le bijoux lui allait comme un gan.

Soudain sa mémoire lui revint, la bague de mariage de sa mère ! La marchombre se dit qu'elle avait du passer par là lorsqu'elle était en vie et avait égaré l'objet, ou peut être autre chose mais elle se promit de le découvrir dans ce cas.

Une lueur de tristesse qu'elle chassa eut le temps de passer dans ses yeux. Mathieu l'avait sans doute remarquait, elle garda la bague au doigt et geta de l'eau au visage du garçon avec un sourire flottant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-04, 12:52

Mathieu avait rit comme un gamin.
Cela faisait un petit temps qu'il ne s'était plus aussi bien amusé.
Bref, ce n'est pas en grandissant qu'il avait perdu son âme d'enfant...

Mais là, il était peu à peu temps de rentrer. Le soleil descendait de plus en plus bas vers l'horizon, assombrissant le ciel et il semblait à Mathieu qu'un amas de nuages grisâtres préparaient un orage.
Alors qu'il s'apprêta à en faire part à Ysis, celle-ci s'arrêta, comme subjuguée par quelque chose au fond de l'eau.
L'adolescent eut beau se tordre le cou pour voir, il ne pu rien remarquer de ce qui attirait ainsi l'attention de la demoiselle.

Finalement, elle sortit de l'eau, une bague au doigt. Bien que Mathieu ne la vit pas de près et que les détails lui échapèrent, le bijou brillait si fort dans la lumière déclinante du soleil, qu'il en fut ébloui un instant.

Cela lui rappela le collier pour Siam, qui brillait d'une même manière. Sortant de l'eau, le torse dégoulinant, le jeune homme se dépêcha vers ses vêtements et tâta sa poche.
Le cadeau y était encore.
Le morceau de papier froissé aussi.
Essayant de se souvenir de ce qui était écrit dessus, Mathieu n'y arriva pas. C'est pourquoi il le prit, le déplia et le lut à haute voix :


-Ombre passant, Poignards coupants, Marchombre

Il n'en voyait toujours pas le sens.
Haussant les épaules, il laissa tomber.


-Je suis désolé pour tes habits... Je crois que c'est quand j'ai plongé !

Il eut un petit rire alors qu'elle lui répondait par un jet d'eau au visage.
Piètre vengeance.


-Il va falloir y aller, non ? En tout cas merci, demoiselle Ysis, je me suis bien amusé en ta compagnie !

Sur ce, il mit son pantalon, sans s'irriter de ne pas avoir d'essui.

-Mais en fait, sais-tu pourquoi je me suis arrêté devant vous, toi et ton loup ? demanda-t-il dans le but d'expliquer l'histoire de Salim à la jeune fille.
Peut-être pourrait-elle lui en dire plus sur son don ?

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-04, 17:19

Ysis enfila ses vêtements, elle avait la tête ailleurs. Elle vit que Mathieu avait relue le mot, n'avait-il toujours pas comprit ?

" -Mais en fait, sais-tu pourquoi je me suis arrêté devant vous, toi et ton loup ?

-A cause de ce fameux Salim, non ? J'aimerai bien que tu m'expliques un peu quand même... Et toi n'as tu toujours pas compris pour le mot ? "

L'adolescente se dit que s'il ne comprenait toujours pas qu'elle était marchombre et qu'elle avait faillit lui subtiliser son bijoux elle le pousserait dans l'eau tout habillé.

Le ciel se fesait gris et l'orage se préparait ainsi que la nuit. L'endroit avait soudainement changé, il n'était plus merveilleux et magique mais plutôt sombre et inquietant. Elle entendit des bêtes sauvages se dirigeant vers eux, elles étaient tout sauf acceuillantes... La marchombre se tourna vers Mathieu :

" -Partons vite, nous continurons cette discution une fois hors de danger, je t'expliquerai après... "

Elle aurait put se battre contre les bêtes mais n'avait pas envie de mettre Mathieu en quelconque danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-05, 20:53

Mathieu sourit amicalement.

-Oui, à cause de Salim. C'est le copain de ma soeur et il possède le même don que toi.
Le problème c'est qu'il ressemble comme deux gouttes d'eau à ton ami, Kormir...


Il secoua la tête disctraitement, comme s'il pensait à autre chose.

-Donc tu es certaine que Kormir n'est pas Salim ? Je l'égorgerais bien si c'était le cas ! Mais ne t'inquiète pas, s'il n'a rien à voir avec le copain de ma soeur, je ne lui ferais rien...

Mathieu eut un petit rire.
Puis autre chose de ce que la jeune fille avait dit retint son attention. A propos du mot marchombre ?
Serait-ce possible ?
Etait-ce une blague ?


-Le mot ? C'était toi ?

Son franc commençait seulement maintenant à tomber...
Soudain, alors que Mathieu était encore sérieusement en train de réfléchir au rapprochement entre marchombre, bout de papier et Ysis, le ciel sembla s'obscurcir.
Le coin de paradis si ensoleillé à l'instant fut enfahi par les ténèbres lancées par de sombres nuages gris.
La nuit tombait et l'orage n'était pas loin. Une hirondelle qui vola au ras de la tête des deux jeunes gens prouva la venue du mauvais temps.

Mais ce n'était pas tout. Au lointain - et pourtant pas si loin que ça - le hurlement d'un loup qui déchira le silence de la campagne, fut suivi d'un grondement sourd.
Voilà le tonerre.
Ils n'eurent pas à attendre deux minutes que la foudre fit son apparition, illuminant très brèvement les arbres alentours.


-Prends ma main, nous retournons à Al-Jeit !

Mathieu n'attendit pas la réponse de la jeune fille et lui prit le poignet, s'ouvrant dans un même temps à la magie de son don.

Mais il se passa quelque chose de très étrange. Alors que le jeune homme choisissait sa destination, un deuxième éclair frappa l'arbre juste à côté d'eux, lançant une vibration jusque dans les Spires.
Ysis et Mathieu n'eurent pas à subir le même sort que l'arbre, la calcination, mais le jeune Dessinateur rata son coup.
Ce n'était pas sa faute.

Croyant être arrivé à Al-Jeit, à l'exact endroit d'où il était parti quelque temps auparavant, il se matérialisa dans le noir.
Il eut beau cligner des yeux, c'était comme s'il était aveugle.
De noir, du noir et du noir, pas une once de lumière.

Akiro Gil'Sayan ne pu s'empêcher d'exprimer sa surprise. Il s'était plutôt attendu au brouhaha de la ruelle commerçante et à la vue des boutiques qu'à... ça...


-Hé !

Sa voix résonnait étrangement, comme s'il n'était pas dehors en plein air, mais enfermé à l'intérieur.
Prudent, Mathieu n'avait pas encore lâché la main de son amie.


-Il ne devrait pas être si tard ! Pourquoi fait-il si noir ?

Puis il fut saisit d'un doute. Pas le moindre courant d'air ne venait caresser ses joues.
Il semblait qu'ils avaient atteris dans une pièce sombre, ce qui expliquerait le très léger écho de leurs voix, l'obscurité, le silence et l'absence totale de vent.


-Je ne comprends pas... Nous devrions être là où nous avons quitté Al-Jeit !

Puis Akiro Gil'Sayan ajouta, à voix basse :

-Je ne rate jamais mon coup...

Logique, car il était pro en pas sur le côté. C'était lui le meilleur dans cette discipline.
Sauf qu'il ignorait que l'orage perturbait le Dessin.

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-06, 06:27

" -Le mot ? C'était toi ?

-Tu sais, je commençai serieusement à me demander si tu le devinerais un jour, mais oui le mot venait bien de moi. "

Un fin sourire flottait sur les lèvres de la jeune femme lorsqu'elle se retrouva en quelques secondes dans le noir total avec son ami. Vu les echos que produisait la voie de Mathieu lorsqu'il parlait, ils étaient enfermés, sans doute dans une grande salle.

La marchombre ferma les yeux et les rouvrit, ils étaient absolument noirs, l'adolescente voyait comme s'il fesait jour... La greffe. Ysis avait obtenue la greffe il y a environ un an et des poussières, elle lui permettait de voir dans le noir comme s'il fesait jour.

Elle observa l'endroit dans ses moindres détails, la pièce était grande et vu les armes accrochaient au mur ainsi que les tapis se trouvant sur le sol, cet endroit n'était autre qu'une salle d'entraînement. Elle n'était jamais venu ici et se demandé où il les avait emmenés.

" -Je ne rate jamais mon coup...

-L'erreur est humaine... Tu nous as emmené dans une salle d'entraînement, elle est immense et des armes sont accrochées au mur. Si tu as un don suffisament puissant du dessin pour dessiné de la lumière tu devrais le faire, afin que tu vois par toi même... "

A ce momment elle se rendit compte qu'il lui tenait toujours le poignet, par peur ? Non, la peur n'était pas dans ses yeux, peut être par inquietude alors ?

Elle n'en savait rien à vrai dire, elle remarqua d'abord les fenêtres puis la porte, mais l'adolescent ne voyait rien or c'est elle qui lui prit la main pour le guider.

" -Tu préféres la fenêtre ou la porte ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-07, 19:23

Mathieu lâcha le poignet d'Ysis lorsqu'il vit qu'aucun danger ne menaçait de les surprendre dans les minutes qui suivraient.

-L'erreur est humaine... Tu nous as emmené dans une salle d'entraînement, elle est immense et des armes sont accrochées au mur. Si tu as un don suffisament puissant du dessin pour dessiné de la lumière tu devrais le faire, afin que tu vois par toi même...

Soupirant profondément, le jeune homme répondit :

-Non, je ne rate jamais mon pas sur le côté. Il doit y avoir autre chose...

Il abandonna. A quoi bon essayer de la convaincre puisqu'il n'avait pas de preuves, et au contraire !
De plus, cela semblait bien vrai... Il était obligé d'admettre qu'il venait de rater son coup ! Akiro Gil'Sayan qui ne réussissait pas son pas sur le côté ! Le monde devait tourner à l'envers !

Mathieu se fit le serment d'en parler au plus vite à maître Duom. Le vieil annalyste saurait sûrement comment l'aider.
Puis Ysis parla d'une flamme, ce qui fit rougir Mathieu. Heureusement qu'il faisait noir et qu'elle ne pouvait pas le voir virer tomate !
L'adolescent était bien incapable d'allumer la moindre flamme...
Voulant vérifier une dernière fois, il tenta de se concentrer et de s'ouvrir aux Spires. La magie l'envahit et il perçut les mystères de toutes les destinations possibles dans tous les mondes existants, mais nul part il ne trouva une étincelle pour allumer une flamme.
Akiro Gil'Sayan avait beau essayer, il n'arrivait pas à créer la moindre lumière.


-Je ne sais pas dessiner de flamme... Bizarre hein ?

Il préféra changer de sujet et déclara, à propos de leur problème actuel :

-Je pourrais te ramener dés maintenant à Al-Jeit, mais si cela ne te dérange pas, je préfère rester pour comprendre le disfonctionnement de mon pas.

C'était tellement étrange qu'il sentait le besoin pressant d'en connaître le fin fond. De plus, l'avenir de Mathieu était en jeu...
Qu'en était-il de son don et de sa fiabilité ?


-Prenons la porte, je ne vois rien, moi...

Sa voix résonnait contre les murs froids.

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-09, 12:23

Ysis vit Mathieu devenir tout rouge lorsqu'elle lui parla de flamme, cela la fit légèrement rire.

"-Prenons la porte, je ne vois rien, moi..."

La marchombre le mena jusqu'à la porte et tenta de l'ouvrir, en vain, elle se baissa pour regarder la serrure, il n'y en avait pas.
Elle essaya de la pousser mais elle était trop lourde.
Il y avait bien la fenêtre mais seule Ysis pourrait descendre car Mathieu n'avait pas les competences pour cela.

Afin de verifier ses doutes elle se dirigea vers les careaux et regarda à l'exterieur, le batiment était visiblement assez haut et vraiment lisse.
Seul un marchombre ou un faël pourrait arriver à escalader ce mur.

"-Mathieu... Si tu ne fais pas un pas sur le côté nous serons bloqués ici jusqu'à ce que les propriètaires reviennent."

La porte majestueuse s'ouvrit dans un grincement...

[Je sai c'est pas très long mais bon je me reveille car j'avai fais une nuit blanche. Cause : Soirée avec des copains. =)]


Dernière édition par le 2007-02-11, 05:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-09, 19:00

[Hj : ne t'inquiète pas miss, tu as tout ton temps !
Tant que tu me ponds un beau message bien long mdrrr]

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-25, 23:08

Mathieu eut un moment d'hésitation qui dans certains cas pourrait être fatal. Le grincement sinistre de la porte qui s'ouvrait semblait clouer l'adolescent sur place tandis que le faiseau de lumière soudain le fascinait dans tous les sens du terme.

Se matérialiser ailleurs aurait été une excellente solution, mais autre chose retenait Mathieu... En effet, il craignait secrètement de rater à nouveau son coup.
Son don était-il en train de l'abandonner?
Où allait-il se télétransporter cette fois-ci?
Que de doutes dans son esprit en ce moment-même!

La porte s'ouvrit grand et une silhouette imposante se tint dans la lumière.
Il ne fallait pas y voir grand-chose pour distinguer aux bras de l'homme - car il n'y avait rien de féminin dans le tas de muscles visible - un arsenal d'armes variées et d'objet de métal solide.
Le moindre doute présent dans l'esprit de Mathieu s'évanouit entièrement lorsqu'il sentit le regard de l'homme sur lui et Ysis.
Effrayant.

Saisissant vivement le poignet de la demoiselle, Akiro entama un pas sur le côté parfait, qui les ramena exactement dans la petite ruelle qu'ils avaient quittés quelques temps auparavent.


-Bien, dit-il en cligant des yeux, un effet secondaire de la vive lumière du soleil.

-J'ignore qui c'était et où c'était, mais mon instinct me soufflait que nous avions beaucoup à perdre en restant.

D'un côté Mathieu était drôlement soulagé d'avoir refait un pas sur le côté comme il savait si bien les faire.
Si son don s'était évanoui, c'était toute une partie de lui qui s'envolerait avec.
Jamais le jeune homme n'aurait cru qu'il tenait tant à son don, au point de ne plus pouvoir songer à s'en passer! Comme quoi, on s'habitue vite au confort...


-J'espère que tu as apprécié la promenade, Ysis, malgré le désagrément d'à la fin... J'ai faim et le soir tombe petit à petit. Envie d'un dîner en ma compagnie?

Il sourit amicalement.
Peut-être était-ce dangereux car la jeune fille était très belle.
Mais Mathieu, épris pour Siam depuis la nuit des temps, ne craignait pas vraiment de tomber amoureux d'une autre...
Il prenait le risque, quoi!

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-26, 10:48

[Contente que tu sois de retour !! green Vais essayer de répondre de mon mieu, j'ai un mal de tête insupportable depuis plusieurs jours... (Effet secondaire de mon traitement.)]

La porte s'ouvrit et dévoila un homme grand et musclé, mais surtout... Imposant. Si imposant qu'Ysis faillit reculer pour se dissimuler, mais rien ne fut. Un chuintement se fit entendre, la jeune femme avait ses dagues en mains et se tenait dans une position de combat parfait pour la situation.

Ses yeux ne reflètaient aucune crainte, colère ou quelconque expression, comme son visage. Mais le combat ne se fut pas, elle se fit saisire le poignet par Mathieu et en deux secondes se retrouva dans la même ruelle que tout à l'heure. Il ferait bientôt nuit et l'estomac de l'adolescente criait pourtant déjà famine. Elle apperçut Kormir la rejoindre, sans doute avertit par son odeur.


" -Bien. J'ignore qui c'était et où c'était, mais mon instinct me soufflait que nous avions beaucoup à perdre en restant. "

Mathieu sembla réfléchir quelques instants puis continua sa phrase.

" -J'espère que tu as apprécié la promenade, Ysis, malgré le désagrément d'à la fin... J'ai faim et le soir tombe petit à petit. Envie d'un dîner en ma compagnie?

-J'aurais pus le tuer en cas de danger, tu n'avais rien n'a craindre... Mais merci, c'était super. Okay pour le repas, mais c'est toi qui paye alors !! "

Ysis laissa traverser une lueur de malice dans ses grands yeux gris, cela lui donnait une certaine expression enfantine, pourtant l'adolescente était rentrée dans le monde des adultes il y a bien longtemps de cela...
La jeune femme caressa la tête du loup et se tourna de nouveau vers le jeune homme.


" -Alors, tu nous emmènes où ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu
Admin de Première Classe
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Là où le pas sur le côté l'amène...
Camp : l'Empire
Métier : Professionnel
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: En chemin   2007-02-27, 21:26

Mathieu sourit, content de ne pas se ramasser un refus en pleine figure. Cela n'avait jamais rien de très agréable et son orgueil - léger, mais existant! - en aurait pris un sacré coup...
Mais voilà, il n'en était rien.

Le jeune homme se prit le menton entre le pouce et l'index, l'air songeur un instant. Il réfléchissait en fait intensément à la question.
Mais oui, où pouvait-il bien l'emmener ?
La question de l'argent n'en était pas une. C'était une évidence, que s'il invitait, il payait... Et puis on ne pouvait pas dire qu'Akiro Gil'Sayan ne pouvait offrir un modeste repas à une demoiselle.
Le jeune homme était riche et sa famille pouvait vivre deux cent ans sans travailler, en usant de tout le luxe possible et en gaspillant un tas de choses, ils ne manqueraient de rien.
Evidemment, les Gil'Sayan étaient des gens respectables et jamais ils ne se vantaient ni n'employaient leur fortune de mauvaise façon.

Esquissant un nouveau sourire devant l'assurance de la jeune fille, Mathieu ne douta pas un moment qu'elle pouvait être redoutable.
Il préféra par mesure de sécurité ne pas avouer sa propre maladresse au combat. Cela passait mal. Il n'oubliait pas facilement qu'Arthis avait donné sa vie pour qu'il "soit heureux"...
C'était comme si une petite pique était venue se figer dans son coeur. Ses yeux d'habitude pétillants et pleins de vie furent assombris d'un voile triste le temps de quelques secondes.
Même si petit à petit le deuil s'était fait et que l'adolescent avait accepté le sacrifice, ça continuait - et continuerait toujours - à être un sujet difficile et douloureux pour lui.
Après tout, le Rêveur avait offert sa propre vie pour sauver celle de Mathieu. Celui-ci ne pouvait que lui en être éternellement reconnaissant...
Chassant ces sombres pensées de son esprit en s'ébourriffant les cheveux d'une main nonchalante, Mathieu reprit la parole.


-Je n'ai pas vraiment d'endroit préféré. Tu connais la taverne du Grand Rieur? C'est bon et je connais le patron, qu'est-ce que t'en penses?

_________________



L'admin derrière Mathieu est méchant, mais pas méchamment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysis
::Modo::
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Là où la brume me guidera..
Camp : Le mien
Métier : .: Marchombre :.
Date d'inscription : 10/11/2006

Curriculum Vitae
Métier: Marchombre
Rang:

MessageSujet: Re: En chemin   2007-03-01, 14:04

" -Je ne suis pas difficile tu sais. Quoique... Sa dépend pour quoi !! "

Elle semblait un peu perdue dans son esprit mais remarqua que l'adolescent avait eut un visage, un regard, remplit de tristesse. Mais elle n'y fit guère allusion. Elle se calqua sur le pas de Mathieu pour suivre son allure et lui adressa de nouveau la parole :

" -Alors Mathieu, qui es-tu ? D'où viens-tu ? "

En effet, l'adolescente voulait en savoir plus sur le beau jeune homme aux yeux violets, comme elle l'avait surnommé dans ses vastes pensées. Et c'est en penssant qu'elle se rappella du jeune homme qu'elle aimait tant alors qu'elle avait du le laisser pour la propre sécurité de l'adolescent, elle ne voulait pas le mettre en danger... Mais elle avait fait une halte à Al-Jeit pour prendre le nesseçaire et, alors qu'elle voulut subtiliser un objet de valeur, elle rencontra Mathieu. En même tant sa lui fesait un peu de compagnie humaine.

Une larme, puis ses congenères qui étaient toutes aussi silencieuses, roulèrent sur les joues de la jeune femme à la pensée d'Akikaze, il lui manquait terriblement et lorsqu'elle pensait à lui sa respiration se coupait et son estomac se nouait. Les quelques larmes allèrent s'écraser sur le sol et Ysis passa les mains sur ses yeux gris, elle n'avait pas l'air d'avoir pleuré ou quoique se soit mais elle savait bien que Mathieu avait du le voir. Mais cela ne la dérangeait pas vraiment.

[Dois aller dodoter, vive les cours! -_-"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En chemin   

Revenir en haut Aller en bas
 
En chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» Chemin détourné
» AU Creux du chemin noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Les boutiques-
Sauter vers: